Le site officiel de la Ligue Nationale de Basket

News

J31 : Nanterre fait chuter Limoges.

8 May 2017, Monday

À trois journées de la fin, un top 4 se dégage. Un peu plus bas, la lutte fait toujours rage entre Strasbourg et Gravelines-Dunkerque pour la huitième place qualificative au trophée du futur.

Les matchs de la trente-et-unième journée:
Hyères-Toulon – Cholet: 66-53 (4-12 – 24-18 – 19-11 – 19-12)
Match de haut de tableau avec un enjeu simple: l'équipe vainqueur s'assure (presque) une place dans le Top4 du championnat. Un match que les deux équipes ont abordé diminuées: Adboulaye Ndoye côté Choletais et Théo Bouteille pour le HTV manquaient à l'appel. Ce sont les joueurs de Sylvains Delorme qui vont prendre un premier gros avantage avec un 8-0 à la fin d'un premier quart temps très défensif. Revenu au contact à la mi-temps, le HTV va véritablement accélérer dans les dernières minutes du troisième quart temps avec un 9-2 pour prendre six points d'avance. Si les visiteurs vont tenter de rester au contact (50-48 en milieu de quatrième période), les joueurs de Mickaël Pivaud vont produire l'effort le plus efficace en fin de rencontre et prendre, seuls, la seconde place du championnat. Une quatrième défaite en cinq rencontres pour le CB qui n'a plus de joker s'il veut rester dans le Top 4.

Le Portel – Paris-Levallois: 65-68 (20-20 – 10-17 – 18-18 – 17-13)
Dans ce match de bas de tableau, le PL avait probablement à cœur de se relever de sa défaite à domicile face à Monaco. Les joueurs d'Emmanuel Pinda prendront très rapidement l'avantage (0-1) pour ne le céder qu'à une seule occasion (20-20 en fin de premier quart temps). Les locaux ne prendront jamais les devants au score. C'est une septième victoire pour le Paris-Levallois cette saison.

Monaco – Dijon: 53-66 (19-16 – 8-20 – 16-20 – 10-10)
Mal embarqué en début de rencontre (12-6 puis 17-12), Dijon a réalisé un très gros début de deuxième quart temps ne laissant les Monégasques inscrire que deux petits points en six minutes. La décision est faite dans cette rencontre et avec ce treizième succès, la JDA s'installe seule à la douzième place.

Nanterre – Limoges: 70-62 (20-13 – 13-21 – 11-18 – 26-10)
Match de série entre Nanterre et Limoges avec quatre quarts temps très largement dominés par l'une ou l'autre des équipes. Sans Merveille Muninga, Limoges domine pourtant l'entame de match (6-9 après cinq minutes). Les joueurs de Charles Dube-Brais vont alors réussir un 14-2 pour prendre une première avance significative. Cependant, Mehdy Mary et ses joueurs ne l'entendent pas de cette oreille et vont faire l'effort pour tourner en tête à la mi-temps puis avec un 17-2 au cœur du troisième quart temps prendre une large avance (40-51). Il ne semblait plus rien pouvoir arriver au CSP qui restait sur une série de neuf victoires. Toutefois, le basket est un sport rendu magnifique notamment grâce à ses nombreux retournements de situation. C'est ce que vont parvenir à faire les Nanterriens en s'appuyant sur un solide Jean-Marc Pansa (voir les Tops de la semaine). Une victoire qui n'offre toujours pas mathématiquement une participation au trophée du futur à Nanterre. Malgré tout, sauf cataclysme, avec trois victoires d'avance sur Gravelines-Dunkerque et Strasbourg, ils seront bien présent sur le parquet de Beaublanc le dernier week-end du mois de Mai.

Gravelines-Dunkerque – Chalons-Reims: 89-70 (28-15 – 21-8 – 24-25 – 16-22)
Toujours à la lutte pour la huitième place avec Strasbourg, le BCM pouvait trembler (un peu) avant la rencontre sachant que leur leader du secteur intérieur, Issa Dieng, ne participerait pas à la rencontre. Mais c'est avec beaucoup d'énergie et une très grosse réussite offensive que les joueurs de Quentin Wadoux rentrent dans la rencontre. À la mi-temps, le match est plié. Succès important pour les maritimes qui gardent pleinement leur destin en main avant deux échéances de haut niveau contre Chalon-sur-Saône et Cholet.

Le Mans – Antibes: 80-72 (23-25 – 16-11 – 15-20 – 26-16).
Dans le dernier match sans enjeu de cette trente-et-unième journée, le MSB s'impose au terme d'un bon quatrième quart temps. Le Mans a pu s'appuyer sur un solide Earvine Bassoumba (voir les Tops de la semaine) qui devient le sixième joueur de l'année à réaliser une performance avec au moins 40 d'évaluation. C'est déjà autant que la saison dernière. Il faut remonter à la saison 2011-2012 (9 performances à 40 ou plus dont l'imbattable 62 de Vincent Pourchot) pour en voir plus sur une saison (avec seulement trente journées à disputer avant 2014-2015).

Orléans – Chalon-sur-Saône: 68-78 (12-21 – 17-13 – 16-21 – 23-23)
Orléans a mené une fois dans ce match: 3-2. S'ils n'ont jamais été très loin au score, une dizaine de points tout au plus, les Orléanais n'ont jamais été en position de remporter la victoire. Un succès important pour Chalon qui, mis en parallèle des autres résultats, leur permet de toujours croire au Top 4.

Pau-Lacq-Orthez – Nancy: 65-73 (18-19 – 13-15 – 15-25 – 19-14)
Dans l'autre match au sommet de ce week-end, les deux équipes devaient également faire face à des absences. Thibault Daval-Braquet, blessé à Limoges la semaine dernière, pour Pau, Bastien Vautier pour Nancy. À six, dont Corentin Carne, Pau a tenu la comparaison pendant une mi-temps avant d'exploser au retour des vestiaires. L'écart restera autour de la barre des dix points au quatrième quart temps. Pas de quoi inquiéter le leader. L'EBPLO ne profite donc pas des défaites de Limoges et Cholet et reste en dehors du Top 4.

Lyon-Villeurbanne – Strasbourg: 61-70 (14-15 – 18-16 – 14-17 – 15-22)
Match capital pour la SIG qui compte sur un calendrier favorable pour reprendre la huitième place au BCM en fin d'exercice. Il fallait déjà passer ce test face à une équipe de l'ASVEL qui ne joue plus rien mais qui pratique un basket efficace ces dernières semaines. De plus, Lucas Hergott faisait son retour. Mais dans ce match très important, Lauriane Dolt a pu compter sur son meneur, Ludovic Beyhurst. L'ancien joueur du Centre Fédéral réalise sa meilleure performance de la saison au meilleur des moments, au terme d'un quatrième quart temps de métronome.

Les Tops de la semaine:
Évaluation:
40: Earvine Bassoumba (Le Mans)
Dans ce week-end pauvre en performances individuelles de haut rang, l'intérieur Manceau explose les compteurs. Il termine avec 23 points à 9/11 à deux points, 5/7 aux lancers francs, 13 rebonds, 4 interceptions, 3 contres, 0 ballon perdu en 31 minutes.

34: Ludovic Beyhurst (Strasbourg)
Moins performant sur les tout derniers matchs, le meneur de la SIG a parfaitement réagi sur le parquet de l'Astroballe offrant sur un plateau la victoire à son équipe. 19 points à 6/10 aux tirs (dont 1/2 à trois points), 6/6 aux lancers francs, 10 passes, 7 rebonds, 5 interceptions et 3 balles perdues en 37 minutes.

29: Junior Zero (Le Mans)
La performance d'Earvine Bassoumba aurait presque fait passer aux oubliettes l'énorme match de l'ailier du MSB. Il compile 22 points à 8/10 à deux points, 1/4 à trois points, 3/4 aux lancers francs, 8 rebonds, 4 interceptions, 1 contre et 0 balle perdue en 33 minutes.

26: Jean-Marc Pansa (Nanterre)
Il a fortement contribué à la fin de série de Limoges avec ses 15 points à 7/10 à deux points, 1/2 aux lancers francs, 12 rebonds, 3 contres et 2 ballons perdus en 36 minutes.

Points:
31: Thomas Durand (Antibes)
L'arrière d'Antibes reprend une longueur d'avance sur Samba Balayera (voir plus bas). Il termine la rencontre à 12/23 aux tirs dont 1/7 à trois points, 6/9 aux lancers francs.

25: Alexis Geistel (Le Portel)
Meilleure performance de la saison pour le poste 4 du Portel: 8/14 à deux points, 2/4 à trois points, 3/4 aux lancers francs. Malheureusement insuffisant pour offrir la victoire à son équipe.

23: Samba Balayera (Paris-Levallois) – Earvine Bassoumba (Le Mans)
Celui qui chasse toujours Thomas Durand pour le titre de meilleur scoreur du championnat (il lui manque sept points pour passer devant) a pris une nouvelle fois beaucoup de shoot contre Le Portel: 3/7 à deux points, 5/14 à trois points, 2/6 aux lancers francs. Avec la victoire à la clé cette semaine.

Voir évaluation pour Earvine Bassoumba.

22: Noah Burrell (Dijon) – Junior Zero (Le Mans)
En sortie de banc face à Monaco, l'arrière Dijonnais a été très efficace: 9/14 aux tirs dont 2/5 à trois points. Seul ombre au tableau: les lancers francs (2/6).

Voir évaluation Junior Zero (Le Mans)

21: Jules Rambault (Chalons-Reims)
L'ex-pensionnaire de l'INSEP réussit son second match à plus de vingt points cette saison. 6/11 aux tirs (dont 1/4 à trois points) et 8/8 aux lancers francs.

20: Louis Cassier (Chalons-Reims) – Franck Seguela (Pau-Lacq-Orthez)
Il a eu plus de liberté avec l'absence d'Issa Dieng mais n'a pu contenir Damien Stariniets. Il termine avec un moyen 6/15 à deux points mais un solide 8/9 sur la ligne de réparation.

Déjà auteur d'un carton contre Limoges la semaine dernière, l'ailier Palois est en forme dans les gros matchs de cette fin de saison. Il finit avec un solide 9/14 aux tirs (dont 1/4 à trois points) et 1/1 aux lancers francs. Malheureusement soldé par une nouvelle défaite.

Rebonds:
13: Earvine Bassoumba (Le Mans) – Valentin Chery (Nancy)
Voir évaluation.

Dix-huitième match de l'année avec au moins dix rebonds pour l'intérieur du SLUC. Avec 10.3 rebonds de moyenne, il est loin du Manceau (11.5), meilleur rebondeur de la saison.

12: Jean-Marc Pansa (Nanterre)
Voir évaluation.

Passes:
10: Julien Diard (Le Mans) – Ludovic Beyhurst (Strasbourg)
Le meneur du MSB a su trouver ses joueurs chauds. C'est un nouveau record pour lui.

Voir évaluation pour Ludovic Beyhurst.

9: Enzo Goudou-Sinha (Nancy)
Le petit meneur du SLUC a une nouvelle fois distribué les caviars à ses partenaires. Il terminera très vraisemblablement cette saison sur la troisième marche du tableau des meneurs avec à trois journées du terme de la saison 6.3 passes de moyenne par match.

8: Thimothée Vergiat (Hyères-Toulon)
Maladroit (3/13 aux tirs), le meneur du HTV a su diversifier son jeu pour servir avec grande précision ses partenaires. C'est seulement la seconde fois de la saison qu'il réussit un match avec huit passes décisives.

Interceptions:
5: Guiliano Neri (Antibes) – Ludovic Beyhurst (Strasbourg)
Le jeune arrière (1999) d'Antibes réussit un second match avec cinq interceptions cette saison.

Voir évaluation pour Ludovic Beyhurst.

Contres:
3: Léopold Ca (Monaco) – Jean-Marc Pansa (Nanterre) – Earvine Bassoumba (Le Mans) – Ibrahima Faye Fall (Chalon-sur-Saône)
Moins en réussite depuis quelques matchs, le meilleur contreur (2.1) Monégasque est de retour aux affaires. C'est le dixième match de l'année avec au moins trois contres.

Voir évaluation pour Jean-Marc Pansa et Earvine Bassoumba.

Ibrahima Faye Fall fait lui aussi partie des meilleurs contreurs du championnat depuis son retour avec 1.8 tirs déviés en moyenne par match.

Les matchs de la trente-deuxième journée:
Dimanche 16 Avril:
Nanterre – Hyères-Toulon: 68-57

Mardi 9 Mai à 15h00:
Chalon-sur-Saône – Gravelines-Dunkerque
Nancy – Le Mans

Mardi 9 Mai à 16h30:
Antibes – Le Portel

Mardi 9 Mai à 17h00:
Chalons-Reims – Pau-Lacq-Orthez
Cholet – Monaco
Dijon – Paris-Levallois
Strasbourg – Orléans

Mardi 9 Mai à 17h30:
Limoges - Lyon-Villeurbanne

Crédit photo
: http://cholet-basket.com/
P. Équipe % Victoire Résultats
1.Espoirs Cholet9212v - 1d
2.Espoirs Strasbourg8511v - 2d
3.Espoirs Gravelines-Dunkerque759v - 3d
4.Espoirs Lyon-Villeurbanne699v - 4d
5.Espoirs Limoges587v - 5d
6.Espoirs Chalons-Reims587v - 5d
7.Espoirs Chalon/Saone587v - 5d
8.Espoirs Nanterre587v - 5d
9.Espoirs Bourg-en-Bresse587v - 5d
10.Espoirs Le Portel507v - 7d
11.Espoirs Dijon466v - 7d
12.Espoirs Levallois466v - 7d
13.Espoirs Hyeres-Toulon436v - 8d
14.Espoirs Monaco436v - 8d
15.Espoirs Le Mans253v - 9d
16.Espoirs Boulazac172v - 10d
17.Espoirs Pau-Lacq-Orthez172v - 10d
18.Espoirs Antibes00v - 13d