Le site officiel de la Ligue Nationale de Basket

News

J26 : Limoges fait chuter Nancy

9 April 2017, Sunday

Nancy qui chute, Hyères-Toulon au bout du suspens, Nanterre dans la difficulté et Le Mans décroché. Beaucoup de choses intéressantes ce week-end et énormément de grosses performances individuelles. À noter que le premier match de la vingt-septième journée à lieu dès ce lundi!

Les matchs de la vingt-sixième journée:
Hyères-Toulon – Antibes: 76-70 (22-18 – 17-24 – 22-23 – 15-5)
Match extrêmement difficile pour le HTV. En effet c'est bien Antibes qui a mené les débats pendant une grande partie de la rencontre. La lanterne rouge du championnat comptera jusqu'à sept points d'avance (30-37) au cœur du second quart temps. Alors que Hyères-Toulon semblait avoir fait la différence au retour des vestiaires (58-51), un trou d'air énorme dans les quatre dernières minutes du troisième quart temps permet aux joueurs de Christian Corderas de passer un 14-3 aux locaux. Grâce à un trois points d'entrée de dernière période, Antibes reprend sept points d'avance (61-68). Ils ne parviendront à retrouver le chemin du filet que sept minutes plus tard, ce sera la dernière fois de la rencontre. Victoire dans la douleur pour le HTV qui conserve seul sa place de troisième.

Orléans – Cholet: 55-80 (12-24 – 17-19 – 14-17 – 12-20)
Cholet Basket a fait la différence dès la première période dans ce match qui s'annonçait déséquilibrée sur le papier. Toutefois, nous savons qu'Orléans est capable sur quarante minutes d'inquiéter n'importe quel adversaire. L'OLB aura perdu trop de ballons (26) et laissé trop de rebonds offensifs (18) à leur opposant pour espérer s'imposer.

Gravelines-Dunkerque – Le Mans: 78-63 (16-15 – 19-9 – 25-24 – 18-15)
Excellente opération du BCM Gravelines-Dunkerque face à un concurrent direct qui a pu s'appuyer sur un tandem Mokoka-Dieng de feu (voir le top évaluation). Les joueurs de Quentin Wadoux prennent deux victoires d'avance sur leur adversaire du jour et pourront compter sur un point average positif. Pour sa part, le MSB compte donc désormais deux victoires de retard sur la huitième place et un point average négatif sur le BCM mais également sur Nanterre. La tâche s'annonce très difficile.

Strasbourg – Paris-Levallois: 84-53 (22-10 – 17-15 – 21-9 – 24-19)
La SIG se devait de remporter cette rencontre pour croire encore et toujours au trophée du futur. Neuvième depuis plusieurs semaines, les joueurs de Lauriane Dolt sont toujours en attente d'un faux pas de leurs deux adversaires directs: Nanterre et Gravelines-Dunkerque. Date à retenir: le 2 Mai. En ce mardi, la SIG affrontera Nanterre dans un match crucial... à condition de bien négocier le calendrier difficile avant cela: Dijon puis Cholet et Hyères-Toulon.

Chalon-sur-Saône – Chalons-Reims: 92-68 (23-17 – 25-13 – 23-12 – 21-26)
Dominé pendant trois quarts temps, le CCRB n'a rien pu faire face à la puissance offensive des joueurs de Romain Chenaud: cinq joueurs à onze points ou plus et 27 passes décisives sur la rencontre.

Limoges – Nancy: 78-75 (17-19 – 20-13 – 18-24 – 23-19)
C'est l'énorme coup de tonnerre du week-end en espoirs. Certes, le SLUC ne se déplaçait qu'à sept, mais c'était déjà arrivé bien des fois cette saison sans que l'adversaire ne puisse changer un résultat devenu habituel. Pourtant, Limoges était une de ces équipes du championnat avec la densité physique suffisante, notamment à l'intérieur, pour inquiéter le désormais ex-leader invaincu. Premier coup de chaud pour le SLUC en milieu de second quart temps où le CSP réussit un 10-3 pour prendre sept points d'avance (31-24, plus gros écart du match en faveur de Limoges). Pourtant Nancy va d'abord faire son retard puis reprendre l'avantage sur un tir primé en fin de troisième quart temps. Plus encore, le CSP va encaisser un 3-14 en début de dernière période et voir Nancy s'envoler (61-70). On se dit alors que l'on assiste à un scénario déjà largement éprouvé cette saison et que le SLUC va une nouvelle fois s'imposer. Pourtant, Limoges n'abdique pas et s'accroche à deux ou trois possessions derrière les visiteurs. Dans une fin de match haletante, c'est un trois points réussi par Tim Eboh qui permet aux locaux de reprendre l'avantage (76-75). Seule faiblesse constatée depuis le début de saison, le pourcentage aux lancers francs du SLUC (18/34, 52.9%) leur aura cette fois été fatal. Si cela ne devrait pas les ralentir dans leur quête du titre de champion, il faudra être attentif à ce facteur s'ils veulent faire le doublé et remporter le trophée du futur... dans cette même salle de Beaublanc qui se prend de passion pour son équipe espoir.

Pau-Lacq-Orthez – Le Portel: 72-63 (21-6 – 17-15 – 17-21 – 17-21)
L'EBPLO a fait très rapidement la différence en premier quart temps avant de tranquillement gérer la suite de la rencontre. Du moins, c'est ce que l'on imaginait. Après un bon troisième quart temps, l'ESSM réussit un 12-2 en début de quatrième quart temps et recolle: 57-54 puis 58-57. Les Palois vont finalement s'imposer mais non sans s'être fait peur. Ils restent dans la bataille de la quatrième place avec Chalon-sur-Saône et Limoges.

Nanterre – Dijon: 76-70 (18-13 – 20-20 – 14-19 – 24-18)
Toujours huitième, à la lutte avec Gravelines-Dunkerque et une victoire derrière Strasbourg, Nanterre n'est pas passé loin d'une défaite embarrassante dans la course au trophée du futur. Dijon a joué à fond sa carte et pointait à trois petits points à l'entame de la dernière minute (72-69). Il faudra un dernier tire longue distance (14/31 dans le match) pour voir les joueurs de Charles Dube-Brais s'octroyer la victoire.

Monaco – Lyon-Villeurbanne: 79-84 (13-16 – 19-19 – 14-17 – 19-13 – 8-8 – 6-11)
Si les deux équipes n'ont plus grand-chose à jouer en cette fin de championnat, le suspens de ce match a lui été omniprésent. Il aura fallu pas moins de deux prolongations pour départager les deux équipes. C'est pourtant par deux fois Monaco qui avait l'avantage dans la dernière minute avant de s'incliner dans la seconde prolongation. Pas de troisième victoire pour l'ASM cette saison.

Les Tops de la semaine:
Évaluation:
36: Issa Dieng (Gravelines-Dunkerque)
Très gros triple-double pour le poste 5 du BCM en sortie de banc. Il termine la rencontre avec 25 points à 12/17 à deux points, 1/3 aux lancers francs, 15 rebonds, 4 contres et un seul ballon perdu en 33 minutes.

32: Abdoulaye Ndoye (Cholet)
Gros match pour le meneur Choletais qui en 29 minutes compile 22 points à 10/14 aux tirs (dont 2/3 à trois points), 7 rebonds, 3 passes, 7 interceptions, 1 contre et 2 ballons perdus en 29 minutes.

29: Adam Mokoka (Gravelines-Dunkerque)
Aussi talentueux soit-il, Adam Mokoka apparaît peu souvent dans ce top. Il égale sa meilleure performance à l'évaluation avec 22 points à 2/6 à deux points, 4/8 à trois points, 6/6 aux lancers francs, 8 passes, 5 rebonds, 3 interception et 1 balle perdue en 36 minutes.

28: Damien Archinard (Dijon)
Samedi était le jour de Damien Archinard. L'arrière Dijonnais a connu un match parfait en attaque: 6/8 à deux points, 4/4 à trois points, 3/4 aux lancers francs, 3 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 1 ballon perdu. Insuffisant pour s'imposer sur le parquet de Nanterre.

27: Olivier Cortale (Strasbourg) – Guillaume Valayer (Pau-Lacq-Orthez)
Dans la large victoire de son équipe, le poste 4 Strasbourgeois a été très propre avec 20 points à 6/10 à deux points, 8/8 aux lancers francs, 9 rebonds, 3 passes et 1 ballon perdu en 28 minutes.

L'intérieur Palois réalise un gros match dans l'étriquée victoire face au Portel: 18 points à 7/10 aux tirs (dont 1/2 à trois points), 3/5 aux lancers francs, 15 rebonds, 1 passe, 2 contres mais aussi 4 ballons perdus en 30 minutes.

26: Emryss Mormin (Hyères-Toulon) – Merveille Muninga (Limoges)
15 points à 6/10 à deux points, 3/4 aux lancers francs, 9 rebonds, 5 passes, 2 interceptions, 2 contres et 2 ballons perdus en 31 minutes. Match plein pour l'intérieur Varois qui réalise son meilleur match à l'évaluation de la saison.

Souvent limité en termes de temps de jeu à cause d'un nombre de fautes important, l'intérieur du CSP a cette fois pu s'exprimer pendant 31 minutes. Il compile 24 points à 7/13 aux tirs, 10/14 aux lancers francs, 10 rebonds, 1 passe, 2 contres et 1 ballon perdu.

25: Wilfried Gantswa-Babami (Chalon-sur-Saône) – Digue Diawara (Lyon-Villeurbanne)
Dans la large victoire face au CCRB, le créateur, facilitateur de jeu de l'ELAN s'est illustré. Il termine avec 12 points à 4/6 aux tirs (dont 1/2 à trois points), 3/4 aux lancers francs, 10 passes, 2 rebonds, 5 interceptions et un seul ballon perdu en 29 minutes.

L'ailier de l'ASVEL aura joué presque l'intégralité de la rencontre. En 47 minutes, il cumule 21 points à 7/10 à deux points, 2/6 à trois points, 1/2 aux lancers francs, 8 rebonds, 1 passe, 4 interceptions, 2 contres et 3 balles perdues.

Points:
27: Damien Archinard (Dijon)
Voir évaluation.

25: Issa Dieng (Gravelines-Dunkerque)
Voir évaluation.

24: Merveille Muninga (Limoges) – Enzo Goudou-Sinha (Nancy)
Voir évaluation pour Merveille Muninga.

Le meneur Nancéien a été en réussite longue distance (4/6). Cela a beaucoup moins été le cas proche du cercle (3/7) et sur la ligne de réparation (6/9). Malgré la défaite il réussit son second meilleur total après ses trente points de la semaine passée.

22: Thomas Durand (Antibes) – Abdoulaye Ndoye (Cholet) – Adam Mokoka (Gravelines-Dunkerque)
Toujours meilleur scoreur du championnat (19 points de moyenne), cela faisait quatre matchs qu'il n'avait pas dépassé la barre des vingt points sur une rencontre. Thomas Durand a tiré à 6/15 à deux points, 3/7 à trois points et 1/3 aux lancers francs dans la courte défaite face à Hyères-Toulon.

Voir évaluation pour Abdoulaye Ndoye et Adam Mokoka.

21: Etienne Ca (Chalon-sur-Saône) – Digue Diawara (Lyon-Villeurbanne)
C'est la cinquième fois de la saison qu’Étienne Ca dépasse les vingt points sur une rencontre. Il a tiré a bon pourcentage: 7/13 aux tirs et 7/11 aux lancers francs.

Voir évaluation pour Digue Diawara.

20: Olivier Cortale (Strasbourg) – Ibrahima Faye Fall (Chalon-sur-Saône) – Williams Narace (Nancy)
Voir évaluation pour Olivier Cortale.

L'intérieur de l'ELAN fait quelques apparitions en pros ces dernières semaines et continu d'être efficace sous les cercles du championnat espoirs. Il finit à 7/10 aux tirs et 6/9 aux lancers.

Toujours efficace (6/11 à deux points, 2/3 à trois points), l'ailier a montré des manques sur la ligne des lancers francs (2/6). À l'image de son équipe.

Rebonds:
16: Théo Bouteille (Hyères-Toulon) – Valentin Chery (Nancy)
Incroyable performance pour l'arrière Toulonnais. Peu en réussite aux tirs il a fait valoir son activité pour apporter à son équipe. C'est bien entendu un record pour lui au rebond.

L'intérieur Nancéien a dominé la bataille au rebond sur le parquet de Limoges. Cela a toutefois été insuffisant et son équipe s'incline pour la première fois de la saison. C'est déjà son deuxième match avec seize rebonds cette saison.

15: Issa Dieng (Gravelines-Dunkerque) – Guillaume Valayer (Pau-Lacq-Orthez)
Voir évaluation.

14: Earvine Bassoumba (Le Mans)
Dans son duel face à Issa Dieng le pivot Manceau a capté 14 rebonds dont 6 offensifs. Insuffisant pour donner la victoire à son équipe.

Passes:
12: Vincent Fauche (Limoges) – Adrien Labanere (Pau-Lacq-Orthez)
Peu scoreur (9 points), il a par contre parfaitement mis en valeur ses partenaires dans une rencontre à très grosse pression.

Le second meilleur passeur (7.7 de moyenne) s'est une nouvelle fois illustré dans ce domaine ce week-end. C'est la cinquième fois qu'il dépasse la barre des dix sur une rencontre.

10: Wilfried Gantswa-Babami (Chalon-sur-Saône)
Voir évaluation.

8: Adam Mokoka et Lucas Bourhis (Gravelines-Dunkerque) – Victor Mopsus (Chalon-sur-Saône)
Voir évaluation pour Adam Mokoka.

Même s'il manque de constance, le (très) jeune meneur (16ans) du BCM montre déjà de belles choses cette saison. Il tourne à 5.2 passes décisives de moyenne, avec des pointes à 9 sur deux rencontres.

Le meneur Chalonnais réussit pour la seconde fois de la saison huit passes dans un match.

Interceptions:
7: Abdoulaye Ndoye (Cholet) – Rémy Deprez (Le Portel)
Voir évaluation.

Intercepter des ballons, le meneur du Portel s'en est fait une spécialité. Il bat ici son précédant record (6).

Contres:
4: Issa Dieng (Gravelines-Dunkerque) – Etienne Ca (Chalon-sur-Saône) – Léopold Ca (Monaco)
Voir évaluation pour Issa Dieng.

Le poste 4 de l'ELAN a une nouvelle fois fait parler ses qualités athlétiques. Il réalise au passage son record en championnat Espoirs Pro A.

Nouveau gros match en défense pour l'intérieur de l'ASM. C'est la sixième fois de la saison qu'il réussit au moins quatre contres.

Les matchs de la vingt-septième journée:
Lundi 10 Avril à 14h30:
Antibes – Pau-Lacq-Orthez

Mardi 11 Avril à 15h00:
Monaco – Orléans

Mardi 11 Avril à 17h00:
Chalons-Reims – Limoges
Cholet – Nanterre
Dijon – Strasbourg
Le Mans – Hyères-Toulon
Le Portel – Lyon-Villeurbanne
Nancy – Chalon-sur-Saône
Paris-Levallois - Gravelines-Dunkerque

Crédit photo: Romain VILLACHON

P. Équipe % Victoire Résultats
1.Espoirs Strasbourg1001v - 0d
2.Espoirs Chalon/Saone1001v - 0d
3.Espoirs Chalons-Reims1001v - 0d
4.Espoirs Cholet1001v - 0d
5.Espoirs Lyon-Villeurbanne1001v - 0d
6.Espoirs Monaco1001v - 0d
7.Espoirs Nanterre1001v - 0d
8.Espoirs Hyeres-Toulon1001v - 0d
9.Espoirs Gravelines-Dunkerque1001v - 0d
10.Espoirs Le Mans00v - 1d
11.Espoirs Boulazac00v - 1d
12.Espoirs Bourg-en-Bresse00v - 1d
13.Espoirs Levallois00v - 1d
14.Espoirs Limoges00v - 1d
15.Espoirs Le Portel00v - 1d
16.Espoirs Dijon00v - 1d
17.Espoirs Pau-Lacq-Orthez00v - 1d
18.Espoirs Antibes00v - 1d