Le site officiel de la Ligue Nationale de Basket

News

J21 : la bonne affaire pour Pau

6 March 2017, Monday

Pau-Lacq-Orthez se rapproche du Top 4 alors que Limoges en est décroché. Du côté du Top 8, les prétendants s'amenuisent un peu plus.

Les matchs de la vingt-et-unième journée:

Chalons-Reims – Nanterre: 48-53 (15-17 – 11-11 – 9-11 – 13-14)
Dans un match résolument défensif, Nanterre a dû batailler jusque dans les dernières minutes pour valider son douzième succès de la saison. Un match bien difficile pour les deux équipes qui affichent respectivement 25 et 22 ballons perdus et un pourcentage de réussite au tir largement en dessous des 40%.

Antibes – Cholet: 62-110 (16-24 – 19-28 – 14-30 – 13-28)
Cholet bat le record de points inscrits sur une rencontre et le record à l'évaluation (152) pour une équipe sur la saison 2016-2017. Un déplacement maîtrisé à 100% par les joueurs de Sylvain Delorme qui restent invaincus depuis début novembre et pas moins de treize matchs consécutifs.

Paris-Levallois – Lyon-Villeurbanne: 70-75 (26-20 – 15-10 – 8-21 – 21-24)
Très mal embarqué en première mi-temps, l'ASVEL devait absolument réagir et s'imposer afin de rester dans la discussion pour les places qualificatives au trophée du futur. Au contact après un troisième quart temps de bonne facture, les verts n'avaient toujours pas fait la différence à l'entame du money-time (65-65). C'est finalement l'homme du match, Liroyd Alexis (1998, poste 4 20 points) qui va donner aux siens deux possessions d'avance et permettre de vivre plus sereinement les dernières secondes.

Le Portel – Dijon: 66-61 (14-8 – 9-16 – 18-12 – 25-25)
Match de série entre deux équipes à la trajectoire bien différente. Après un excellent début de saison Dijon dégringole au classement semaine après semaine. Cette défaite semble être celle de trop dans la course au trophée du futur même si, mathématiquement, tout est encore possible. De son côté, Le Portel progresse et semble désormais être en mesure de se poser en arbitre parmi ceux qui jouent le Top 8.

Le Mans – Orléans: 74-78 (16-15 – 16-23 – 17-17 – 16-10 – 9-13)
Alors qu'Orléans retrouve des couleurs avec une base arrière – Loubaki/Vincent – toute neuve plutôt amenée à jouer avec l'équipe professionnelle depuis le début de saison, Le Mans rechute cette semaine après deux succès convaincants. Le MSB avait pourtant refait un retard de neuf points (49-58) dans le quatrième quart temps pour amener la rencontre en prolongation. Temps additionnel qui aurait pourtant pu être évité par chacune des deux équipes tant les maladresses se sont enchaînées dans le money-time: 1-1 dans les trois dernières minutes. Dans la première prolongation, Le Mans semble une fois de plus avoir fait le plus difficile en menant à l'entame de la dernière minute (72-69). Thomas Vincent (1997, poste 1 25 points dont 6/9 à trois points) en décide autrement égalisant d'un tir primé. S'en est trop pour les cadres Manceaux (trois joueurs au-dessus de 40 minutes de jeu) qui finissent par lâcher prise. À noter que Le Mans conserve le point average.

Nancy – Strasbourg: 73-63 (18-16 – 26-18 – 19-15 – 10-14)
Si Nancy nous avait habitué à des écarts biens supérieurs, Strasbourg n'a toutefois jamais était en position de remporter cette rencontre. La différence était même de seize points (65-49) en début de dernière période. Une défaite logique donc pour la SIG qui reste à une victoire du Top8.

Pau-Lacq-Orthez – Hyères-Toulon: 88-55 (15-15 – 30-15 – 22-15 – 21-10)
Ce match s'annonçait serré entre deux prétendants au Top4. Ce fut le cas pendant 17 minutes où les visiteurs n'accusaient que deux petits points de retard (29-27). C'est le moment que choisit l'EBPLO pour mettre un terrible coup d'accélérateur (16-3 en trois minutes) et rentrer aux vestiaires avec un avantage certain sur la victoire. Une victoire importante pour les locaux qui reviennent à une victoire du HTV et Chalon-sur-Saône (respectivement quatrième et troisième) mais ces deux équipes comptent un match en plus. De surcroit, Pau reprend le point average sur son adversaire du jour.

Gravelines-Dunkerque – Limoges: 71-61 (20-18 – 10-23 – 22-9 – 19-11)
Limoges semblait avoir fait le plus dur dans cette rencontre en réussissant un deuxième quart temps d'excellente facture. Pourtant, c'est bien le BCM qui va revenir sur le parquet avec un tout autre visage et les leaders offensifs habituels de l'équipe qui ramène les maritimes au score. Dans un quatrième quart temps haletant, le CSP tient le choc (55-57 à trois minutes du terme) avant de subir une avalanche de shoots au-delà de la ligne des 6m75. Le BCM en réussit trois en deux minutes pour faire le break (68-59). Une victoire probante pour les joueurs de Quentin Wadoux qui prennent une bouffée d'oxygène dans l'objectif trophée du futur. Pour sa part Limoges s'éloigne du Top 4.

Chalon-sur-Saône – Monaco: 88-63 (19-14 – 19-5 – 26-22 – 24-22)
Dans un début de match où les locaux manqueront d’intensité en attaque comme en défense, l'ASM en profite pour prendre un léger avantage (5-8 puis 8-10) avant d'encaisser un 11-2. L'ELAN va dérouler tout le reste de la rencontre avec plus ou moins de sérieux mais en ne laissant jamais revenir leur adversaire à portée de tir.

Les Tops de la semaine
Évaluation:
38: Abdoulaye Ndoye (Cholet)
Dans le massacre Choletais à Antibes, le meneur du CB s'est particulièrement mis en valeur avec 26 points à 9/11 aux tirs dont 2/2 à trois points et 6/8 aux lancers francs. Il ajoute 10 rebonds, 5 passes, 2 interceptions et 2 contres en 34 minutes.

31: Corentin Carne et Adrien Labanere (Pau-Lacq-Orthez)
La traction arrière Paloise a été à l'honneur contre Hyères-Toulon. Le premier compile 27 points à 4/5 à deux points, 5/11 à trois points, 4/4 aux lancers francs, 8 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 2 ballons perdus en 34 minutes. Le second termine avec 17 points à 6/9 aux tirs dont un solide 5/8 à trois points, 13 passes, 2 rebonds, 4 interceptions et seulement 2 balles perdues en 36 minutes.

29: Johan Clet (Cholet)
Meilleure évaluation en championnat Espoirs pour lui. Il compile 19 points à 4/4 à deux points, 3/4 à trois points, 2/3 aux lancers francs, 6 rebonds, 4 passes et 2 interceptions pour 0 ballon perdu en 29 minutes. 8/14 aux tirs dont 1/2 à trois points, 4/5 aux lancers francs, 12 rebonds, 1 passe, 4 interceptions et 3 balles perdues en 33 minutes.

28: Williams Narace (Nancy)
L'ailier Nancéien prend ses habitudes cette saison dans les Tops de la semaine. Il compile cette fois 21 points à 8/14 aux tirs dont 1/2 à trois points, 4/5 aux lancers francs, 12 rebonds, 1 passe, 4 interceptions et 3 balles perdues en 33 minutes.

26: Darel Poirier (Cholet) – Ibrahima Faye Fall (Chalon-sur-Saône)
Le pivot complète l'armada Choletaise dans les Tops évaluations de la semaine. Il ajoute 25 points à 8/10 aux tirs dont 1/1 à trois points, 8/12 aux lancers francs, 7 rebonds, 1 passes, 2 contres et 3 ballons perdus en 32 minutes.

L'intérieur Chalonnais travail sérieusement et cela continu de payer. En tout juste 22 minutes, il compile 19 points à 8/9 à deux points, 1/2 à trois points, 5 rebonds, 4 passes, 2 contres, 1 interceptions et 3 balles perdues.

Points :
27: Corentin Carne (Pau-Lacq-Orthez)
Voir évaluation.

26: Abdoulaye Ndoye (Cholet)
Voir évaluation.

25: Darel Poirier (Cholet) – Thomas Vincent (Orléans)
Voir évaluation pour Darel Poirier.

Le meneur de l'OLB a été décisif dans la prolongation face au Mans. Il termine la rencontre a très haut pourcentage longue distance: 6/9. Il fait preuve de moins de réussite proche du cercle avec un 1/6 dans la zone à deux points. Il ajoute un solide 5/6 sur la ligne de réparation.

23: Earvine Bassoumba (Le Mans)
Performance contrastée pour l'intérieur du MSB. S'il termine avec un bon 6/13 aux tirs, c'est plutôt la performance aux lancers francs qui laissent un goût amer au vu du scénario de la défaite Mancelle: 11/19.

22: Rigo Edzata (Cholet) – Samba Balayera (Paris-Levallois) – Gregory Bengaber (Le Mans)
L'autre intérieur du CB s'est également illustré en finissant le match avec un très haut pourcentage de réussite: 9/10 à deux points, 0/1 à trois points, 4/6 aux lancers francs.

Le Parisien est toujours présent dans ce top malgré une réussite longue distance terrible (2/11) et un petit 6/10 sur la ligne de réparation. Il assure un 5/9 à l'intérieur des 6m75.

Le meneur Manceau a eu beaucoup de munitions (22) pour dépasser la barre symbolique des 20 points sur une rencontre pour la deuxième fois de la saison. S'il a été adroit longue distance (4/8), c'est plutôt dans la réussite intérieure (3/12) que la statistique n'est pas pleinement satisfaisante. Il ajoute un 4/7 aux lancers francs.

21: Williams Narace (Nancy)
Voir évaluation.

Rebonds:
17: Merveille Muninga (Limoges)
L'intérieur Limougeaud fait... merveille cette saison sur les parquets du championnat. Il égale son record de rebonds combinés mais bat largement son meilleur score au nombre de rebonds offensifs: 9.

16: Earvine Bassoumba (Le Mans)
Moisson de rebonds pour l'intérieur du MSB. C'est le troisième match consécutif qu'il capte au moins 16 rebonds. Il tourne à une moyenne de 13.8 rebonds par match en 2017.

12: Samuel Teka (Orléans) – Williams Narace et Bastien Vautier (Nancy)
C'est la troisième fois de la saison que le poste 3-4 Orléanais dépasse la barre des 10 rebonds. Il est de plus en plus régulier dans la performance cette saison.

Voir évaluation pour Williams Narace.

Bastien Vautier s'est une nouvelle fois illustré avec 6 rebonds offensifs. C'est pourtant seulement la quatrième fois de la saison qu'il capte plus de 10 rebonds.

Passes:
13: Adrien Labanere (Pau-Lacq-Orthez)
Voir évaluation.

11: Thomas Jeram (Monaco)
Dans une nouvelle déroute sur le parquet du Colisée, le meneur Monégasque établit son nouveau recors de passes.

10: Corentin Lopez (Cholet)
Nouveau record de passes pour l'homme à tout faire de cette équipe du CB. Il en distille en moyenne 4.9 par match cette saison.

9: Ludovic Beyhurst (Strasbourg)
Le meneur Strasbourgeois réalise une bonne première saison en championnat Espoirs Pro A et apparaît de plus en plus régulier au fil des mois de compétition. Il distribue en moyenne 5.4 passes décisives par match.

8: Victor Mopsus (Chalon-sur-Saône)
Pas du tout en réussite aux tirs (0/6), il a parfaitement servi ses partenaires dans cette rencontre.

Interceptions:
8: Victor Mopsus (Chalon-sur-Saône)
Hyperactif comme à son habitude en défense, le jeune meneur de l'ELAN égale son record à l'interception ainsi que le record de la saison dont il est codétenteur avec Abdoulaye Ndoye (Cholet).

Contres:
5: Issa Dieng (Gravelines-Dunkerque)
Le pivot du BCM n'a rien laissé passer dans sa raquette! Son record il l'avait établi la saison dernière avec Rouen contre Nanterre avec six stops!

Les matchs de la vingt-deuxième journée:
Vendredi 10 Mars à 14h30:
Hyères-Toulon – Le Portel

Samedi 11 Mars à 14h15:
Nanterre – Monaco

Samedi 11 Mars à 15h00:
Lyon-Villeurbanne – Chalon-sur-Saône
Strasbourg – Pau-Lacq-Orthez

Samedi 11 Mars à 16h30:
Dijon – Chalons-Reims

Samedi 11 Mars à 17h00:
Cholet – Nancy
Le Mans – Paris-Levallois
Limoges – Antibes
Orléans – Gravelines-Dunkerque

Crédit photo : Romain VILLACHON

P. Équipe % Victoire Résultats