Le site officiel de la Ligue Nationale de Basket

News

Le SLUC reçu 20/20

27 February 2017, Monday

Nancy toujours invincible, regroupement autour de la quatrième place et toujours douze équipes en course pour le trophée du futur. Fin de saison à suspens en prévision.


Les matchs de la vingtième journée :

Hyères-Toulon – Chalons-Reims: 72-60 (21-14 – 17-18 – 20-18 – 14-10)
Le HTV se devait de réagir après deux défaites consécutives. C'est chose faite avec cette solide victoire sur leur parquet face à une équipe du CCRB qui n'aura pas été en mesure d'inquiéter les locaux dans les derniers instants. Une victoire importante pour les joueurs de Mickaël Pivaud qui reprennent seuls la troisième place du championnat.

Monaco – Le Mans: 57-76 (21-16 – 11-17 – 9-23 – 16-20)
Faux pas interdit pour Le Mans sur le parquet de la lanterne rouge Monégasque. Pourtant, se sont bien les joueurs de la principauté qui font la course en tête pendant les treize premières minutes. Il faudra attendre un 13-1 des joueurs de Joris Mercier (nouvel entraîneur des Espoirs suite à la restructuration du staff de l'équipe professionnel) au cœur du troisième quart temps pour voir le MSB faire la différence. Une victoire essentielle pour Le Mans dans la course au trophée du futur.

Nancy – Paris-Levallois: 98-65 (31-12 – 25-17 – 20-17 – 22-19)
Le SLUC n'a pas fait dans de détail pour sa vingtième victoire en autant de rencontres cette saison. 19-0: c'était le score après un peu plus de cinq minutes de jeu sur le parquet du palais des sports Jean-Weille.

Cholet – Dijon: 70-62 (22-20 – 16-20 – 20-9 – 12-13)
Après une première mi-temps équilibrée, les joueurs de Sylvain Delorme ont logiquement pris l'ascendant sur leur adversaire en redémarrant la seconde période sur un 10 à 2. Les Choletais restent solidement ancrés à la seconde place du championnat alors que Dijon est distancé (deux victoires de retard) dans la course au trophée du futur.

Limoges – Chalon-sur-Saône: 65-74 (13-23 – 14-25 – 21-15 – 17-11)
Avec une avance au maximum de vingt-trois points (27-50) en début de seconde période, l'ELAN semblait avoir une voie royale vers la victoire. Pourtant, à l'entame du money-time, le CSP pouvait plus que jamais croire à la victoire (64-65). Il faudra un excellent Victor Mopsus (1999, poste 1 17 points, 9 rebonds, 7 passes) pour donner la victoire à son équipe et reprendre le point average direct. Une excellente opération au classement pour les visiteurs.

Nanterre – Le Portel: 78-75 (17-16 – 26-13 – 22-27 – 6-15 – 7-4)
Logique respectée à Nanterre mais cela n'a pas été chose aisée. Les joueurs de Charles Dubé-Brais ont même failli laisser filer cette rencontre dans les ultimes instants en encaissant un 11-0 dans le dernier quart temps et en entament les deux dernières minutes avec deux points de retard. Les franciliens vont réussir à égaliser aux lancers francs. Le Portel va faire la course derrière dans la prolongation et rater la dernière occasion pour égaliser. Victoire importante pour les franciliens qui restent dans le groupe des qualifiés pour le trophée du futur.

Orléans – Antibes: 85-72 (21-18 – 20-16 – 25-23 – 19-15)
Duel de mal-classés à Orléans. L'OLB aura gagné chacun des quatre quarts temps sans réellement réussir à creuser un écart important. Néanmoins, Antibes n'a pas semblé être en mesure de l'emporter dans cette rencontre. Un succès qui met fin à une série de dix défaites consécutives pour l'OLB.

Strasbourg – Gravelines-Dunkerque: 37-69 (12-14 – 8-22 – 11-12 – 6-21)
Sans Olivier Cortale, Strasbourg a totalement déjoué sur son parquet face au BCM dans une confrontation directe pour une place au trophée du futur. Une excellente opération comptable pour les maritimes qui comptent une victoire d'avance sur leur adversaire du jour et le point average.

Lyon-Villeurbanne – Pau-Lacq-Orthez : 66-72 (20-23 – 12-18 – 15-14 – 17-9 – 2-8)
Après un début de match totalement à l'avantage de l'EBPLO (16-6 après cinq minutes) insolant en attaque, les débats s'équilibrent. Toutefois, les Béarnais vont penser faire le plus dur en prenant jusqu'à quatorze points d'avance en début de seconde période (36-50). Les joueurs d'Anthony Brossard vont profiter d'une adresse en chute libre des visiteurs dans le quatrième quart temps pour recoller au score puis prendre l'avantage. Il faudra un shoot héroïque de Corentin Carne (1996, poste 2 19 points dont 5/10 à trois points) au bout des 24 secondes et à 9 secondes du buzzer final pour égaliser et envoyer le match en prolongation. À l'image des quarante premières minutes, l'ASVEL gâche beaucoup de paniers faciles en particulier sur la ligne des lancers francs (8/24!!) et doit à nouveau s'incliner sur son parquet.

Les tops de la semaine:
Évaluation:
36: Bastien Vautier (Nancy)
Le géant (2m10) Nancéien a marché sur la raquette Parisienne et termine la rencontre avec 35 points à 16/22 aux tirs et 3/4 aux lancers francs. On rajoute à cela 9 rebonds, 1 interception et 1 contre pour 3 ballons perdus en 37 minutes.

28: Victor Mopsus (Chalon-sur-Saône)
Excellent dans le money-time, le meneur Chalonnais réalise un nouveau match de haut niveau avec 17 points à 3/7 aux tirs, 11/12 aux lancers francs, 9 rebonds, 7 passes, 3 interceptions et 3 ballons perdus en 38 minutes.

27: Guillaume Valayer (Pau-Lacq-Orthez)
Efficace dans la raquette (4/5 à deux points) et capable de s'écarter (1/3 à trois points), il a également capté 10 rebonds, distillé 3 passes, volé 3 ballons et réalisé 1 contre. En 38 minutes, il a perdu 3 ballons.

Points:
35: Bastien Vautier (Nancy)
Voir évaluation.

23: Samba Balayera (Paris-Levallois)
Dans le marasme Parisien, l'ailier réussit son septième match de la saison à plus de vingt points marqués avec un très bon pourcentage aux tirs: 2/6 à deux points mais surtout 6/11 à trois points.

22: Reda Diabi (Hyères-Toulon)
S'il manque cruellement de régularité, l'intérieur Toulonnais est capable de ce genre de performance. En 21 minutes, il compile un solide 3/5 à trois points, 4/7 à deux points et 5/6 aux lancers francs.

20: William Narace (Nancy)
Le meilleur scoreur du SLUC (16.2 points de moyenne) s'est une nouvelle fois illustré avec un solide 3/3 à trois points, 3/10 à deux points et 5/7 aux lancers francs.

Rebonds:
17: Earvine Bassoumba (Le Mans)
L'intérieur Manceau s'est régalé face à la raquette de l'ASM et vient égaler son record du 11 Février face à Nanterre.

13: Jean-Marc Pansa (Nanterre)
Avec pas moins de 8 rebonds offensifs, l'intérieur de Nanterre égal son record dans ce domaine.

12: Fatumbi Sangodeyi (Antibes)
Record en carrière pour le jeune (1999) joueur né au Brésil. Il réalise une saison à 4.6 rebonds de moyenne.

Passes:
14: Enzo Goudou-Sinha (Nancy)
Le meneur du SLUC a distillé les caviars et réalise son record en championnat Espoirs Pro A.

9: Thomas Vincent (Orléans) – Adrien Labanere (Pau-Lacq-Orthez)
Régulièrement utilisé en Pro A en fin d'année 2016 pour palier aux nombreuses blessures de l'effectif professionnel, le meneur est de retour dans l'équipe Espoirs depuis la prise de fonction de Thomas Drouot. Il tourne à 5.6 passes de moyenne en U21.

Le meneur Palois est toujours le second meilleur passeur du championnat avec 7.11 caviars par match.

Contres:
5: Leopold Ca (Monaco)
On a pu admirer les qualités physiques de l'intérieur Monégasque qui enchaîne après une rencontre à six contres face à Antibes.

Les matchs de la vingt-et-unième journée:
Vendredi 3 Mars à 17h00:
Chalons-Reims – Nanterre
Paris-Levallois – Lyon-Villeurbanne

Vendredi 3 Mars à 17h30:
Antibes – Cholet

Samedi 4 Mars à 16h30:
Le Portel – Dijon

Samedi 4 Mars à 17h00:
Le Mans – Orléans
Nancy – Strasbourg
Pau-Lacq-Orthez – Hyères-Toulon

Dimanche 5 Mars à 15h30:
Chalon-sur-Saône – Monaco

Lundi 6 Mars à 17h00:
Gravelines-Dunkerque - Limoges


Crédit photo : Romain VILLACHON

P. Équipe % Victoire Résultats