Le site officiel de la Ligue Nationale de Basket

News

J18 : Cholet au bout du suspens !

6 February 2017, Monday

Après une semaine de pause, les joueurs du championnat Espoirs Pro A étaient de retour sur les parquets !

Les matchs de la dix-huitième journée:
Paris-Levallois – Antibes: 73-55 (21-17 – 18-13 – 16-19 – 18-6)
Match plus serré que veut bien l'indiquer le score final entre deux équipes qui se battent en fond de classement. Pourtant, le Paris-Levallois semblait avoir fait le plus dur en fin de première mi-temps (36-22 à trois minutes du buzzer). Même physionomie au retour des vestiaires: les joueurs d'Emmanuel Pinda compteront jusqu'à dix-neuf points d'avance (49-30) avant de s'écrouler et encaisser un 13-0. Enfin de retour sur les terrains, Joshua Norbal (1997, poste 5 4 points, 6 rebonds) a modestement aidé les siens à revenir au score. Toutefois, avec caractère et panache, les partenaires de Frédéric Loubaki (1997, poste 1 15 points, 8 passes, 6 rebonds) vont s'imposer sans trembler en fin de rencontre.

Lyon-Villeurbanne – Nanterre: 56-68 (5-17 – 17-14 – 20-19 – 14-18)
Surprise à l'Astroballe et gros coup dur mathématique pour l'ASVEL. Vainqueur à l'aller de dix points, les Rhodaniens perdent donc cette rencontre mais également le point average face à un adversaire direct pour une qualification au trophée du futur. La faute une nouvelle fois à un premier quart temps très difficile pour les joueurs d'Anthony Brossard qui n'ont pas trouvé le chemin du cercle pendant près de sept minutes (5-6 à 5-17).

Strasbourg – Le Mans: 56-52 (18-11 – 9-9 – 15-12 – 14-20)
Dans une rencontre résolument défensive, la SIG a longtemps fait course en tête avant de se faire peur en fin de rencontre alors que le MSB n'aura finalement que mené quelques secondes en tout début de rencontre (7-9). Il faudra le sang froid de Quentin Goulmy (1998, poste 4 11 points, 3 rebonds) dans la dernière minute pour mettre son équipe à l'abri d'un shoot longue distance et donner une seconde victoire cette saison face au Mans et donc un avantage considérable en cas d'égalité en fin de saison.

Monaco – Le Portel: 60-59 (10-23 – 14-11 – 21-17 – 15-8)
Dans l'autre duel de fond de tableau, l'ESSM avait démarré la rencontre sur les chapeaux de roues (2-13) et comptera à son apogée jusqu'à treize points d'avance (38-51 à la 29è minute). Les joueurs de Matthieu Pouillot vont alors encaisser un terrible 22-3 à cheval entre le troisième et le quatrième quart temps pour s'incliner sur le parquet Monégasque.

Hyères-Toulon – Orléans: 64-60 (12-17 – 25-15 – 10-13 – 17-15)
C'est un bien mauvais tour qu'Orléans a failli jouer au HTV. À la lutte pour le maintien en Pro A, Thomas Drouot avait pourtant fait le choix de laisser Luc Loubaki (1997, poste 2 22 points, 9 rebonds) et Thomas Vincent (1997, poste 1 8 points, 3 passes) à disposition du groupe espoir. C'est donc logiquement que les deux équipes ont été au coude à coude jusque dans les derniers instants. Cependant, le HTV a pu s'appuyer sur son collectif et 17 rebonds offensifs pour l'emporter.

Gravelines-Dunkerque – Dijon: 52-59 (13-17 – 15-10 – 13-9 – 11-23)
Pourtant bien engagé dans cette rencontre, le BCM s'incline au terme d'un dernier quart temps totalement en faveur des visiteurs. C'est une défaite qui exclue les maritimes du Top 8 alors que Dijon peut toujours rêver et pourra compter sur un bilan positif (2 victoires – 0 défaite) en cas d'égalité avec leur adversaire du jour en fin de saison.

Nancy – Chalons-Reims: 67-60 (19-16 – 14-15 – 19-14 – 15-15)
Jamais devant mais jamais bien loin, le CCRB aura fait douter le leader invaincu jusqu'à l'entrée du money-time (57-55) avant de se voir asséner un 7-0 fatal. Avec 15 rebonds offensifs laissés aux visiteurs et une adresse douteuse (3/18 à trois points, 18/29 aux lancers francs), Nancy a été bousculé comme rarement depuis le début de saison.

Pau-Lacq-Orthez – Chalon-sur-Saône: 61-70 (13-18 – 15-21 – 18-15 – 15-16)
En haut de tableau, c'est une excellente opération pour Chalon dans ce duel des ELAN. En effet, c'est 2 victoires – 0 défaite en opposition directe cette saison et donc un confortable matelas pour s'installer dans le Top 5 voire mieux puisque Limoges, en difficulté suite à de nombreuses blessures depuis le moins de Décembre dégringole quelque peu et les deux équipes pointent désormais à égalité.

Cholet – Limoges: 75-73 (25-14 – 20-21 – 18-14 – 2-16 – 10-8)
Cholet a vacillé mais Cholet a tenu bon au terme d'un match au scénario rocambolesque. Dominé toute la rencontre de façon prévisible au vu des lourdes absences (Vincent Fauché et Tim Eboh) dans l'effectif Limougeaud, le CSP a failli nous jouer le remake de la finale du Super Bowl de la nuit avec un retour incroyable en quatrième quart temps n'encaissant que deux petits points. Il faudra un Johan Clet (1996, poste 1 8 points, 6 rebonds) au sang glacé dans la dernière minute de la prolongation pour donner la victoire aux joueurs de Sylvain Delorme. Limoges pourra regretter longtemps un nombre incroyable de ballons perdus dans cette rencontre: 31.

Les Tops de la semaine:
Évaluation:
28: Thimothé Vergiat (Hyères-Toulon) – Corentin Lopez (Cholet)
Le meneur du HTV a été très efficace dans ce match et en particulier dans le money-time pour permettre à son équipe de s'imposer dans la douleur. Il compile 24 points à 5/6 à deux points, 4/5 à trois points, 2/2 aux lancers francs, 3 rebonds, 4 passes et 1 seul ballon perdu en 37 minutes.

Corentin Lopez a pesé sur les trois premiers quarts temps avant de s’essouffler à l'image de son équipe. Il score 20 points à 7/11 aux tirs, donne 6 passes et prend 3 rebonds en plus de 5 interceptions.

26: Luc Loubaki (Orléans)
Pour la toute première fois en deux saisons le combo Orléanais a été mis a disposition du groupe U21. Il termine cette rencontre avec 22 points à 6/14 aux tirs, 9/12 aux lancers francs, 9 rebonds, 2 passes, 5 interceptions, 1 contre et 2 balles perdues en 36 minutes.

25: Lucas Hergott (Lyon-Villeurbanne) – Ludovic Beyhurst (Strasbourg)
Match solide pour l'arrière Lyonnais dans la terrible défaite des siens. Il termine la rencontre avec 13 points à 4/9 aux tirs, 5/6 aux lancers francs, 11 rebonds, 6 passes, 2 interceptions, 1 contre et 2 ballons perdus en 38 minutes.

Le meneur Strasbourgeois est l'homme en forme de la SIG depuis le début de l'année 2017. Il termine cette rencontre avec 15 points à 7/12 aux tirs (6/6 à deux points), 9 rebonds, 5 passes et 5 interceptions en 36 minutes.

Points:
21: Jean-Marc Pansa (Nanterre)
À 10/15 proche du cercle, il aura fait souffrir l'ASVEL toute l'après-midi. C'est son cinquième match consécutif à au moins dix points inscrits.

20: Alexandre Nardini (Monaco) – Louis Cassier (Chalons-Reims) – Corentin Lopez (Cholet)
Inconstant, le pivot de l'ASM montre qu'il peut apporter des points à son équipe. Avec un solide 9/14 à deux points et 2/2 aux lancers francs, il égale son record de la saison.

Le discret mais prolifique (presque 12 points de moyenne) intérieur du CCRB a pris le dessus sur l'imposante raquette Nancéienne avec un bon 7/13 à deux points et 6/7 aux lancers francs.

Voir évaluation pour Corentin Lopez.

Rebonds:
13: Pierre Besson (Paris-Levallois) – Olivier Cortale (Strasbourg) – Romain Poinas (Monaco)
Antibes plaît à Pierre Besson. Son précédant record de rebonds (9) avait déjà été établi contre cette équipe. Le pivot Parisien dépasse pour la première fois la barre des 10 rebonds dans ce qui est sa dernière année espoir.

L'intérieur de Strasbourg est en délicatesse avec son tir mais continu d'amasser les rebonds notamment défensifs (12).

Le fuyant poste 4 Monégasque écrase littéralement son précédant record de rebonds (7) pour aider son équipe à remporter une seconde victoire cette saison.

Passes:
8: Frédéric Loubaki (Paris-Levallois)
Le Parisien réalise une saison solide pour sa première année en tant que meneur titulaire. Il a un record à 12 passes décisives cette saison contre Limoges.

Contres:
3: Neal Sako (Paris-Levallois) – Issa Dieng (Gravelines-Dunkerque) – Jean-Philippe Dally (Dijon)
Joueur discret, il avait réussi en tout et pour tout quatre contres sur l'ensemble des rencontres depuis le début de saison. Il réalise évidemment son record dans ce match.

Avec 1.5 contre de moyenne, Issa Dieng fait partie des meilleurs dans cette catégorie statistique du championnat.

Il est beaucoup plus étonnant de retrouver le poste 3 Dijonnais dans ce Top même si de par son physique impressionnant il semble avoir toutes les qualités pour être un excellent défenseur.


Les matchs de la dix-neuvième journée:
Mercredi 8 Février à 18h00:
Chalons-Reims – Paris-Levallois

Vendredi 10 Février à 17h00:
Le Portel – Nancy

Vendredi 10 Février à 17h30:
Antibes – Monaco
Dijon – Hyères-Toulon

Samedi 11 Février à 14h30:
Gravelines-Dunkerque – Lyon-Villeurbanne

Samedi 11 Février à 15h45:
Le Mans – Nanterre

Samedi 11 Février à 17h00:
Chalon-sur-Saône – Cholet
Limoges – Strasbourg
Orléans – Pau-Lacq-Orthez

Le match (avancé) de la trentième journée:
Jeudi 9 Février à 19h00:
Chalon-sur-Saône – Hyères-Toulon

Crédit photo
: http://www.cholet-basket.com
P. Équipe % Victoire Résultats
1.Espoirs Cholet1005v - 0d
2.Espoirs Gravelines-Dunkerque1005v - 0d
3.Espoirs Nanterre804v - 1d
4.Espoirs Bourg-en-Bresse804v - 1d
5.Espoirs Strasbourg804v - 1d
6.Espoirs Chalons-Reims674v - 2d
7.Espoirs Chalon/Saone603v - 2d
8.Espoirs Lyon-Villeurbanne603v - 2d
9.Espoirs Hyeres-Toulon603v - 2d
10.Espoirs Limoges503v - 3d
11.Espoirs Le Portel402v - 3d
12.Espoirs Monaco402v - 3d
13.Espoirs Boulazac201v - 4d
14.Espoirs Levallois201v - 4d
15.Espoirs Dijon201v - 4d
16.Espoirs Pau-Lacq-Orthez201v - 4d
17.Espoirs Le Mans00v - 5d
18.Espoirs Antibes00v - 5d